Branchement sanibroyeur : 3 choses à savoir avant d’installer votre sanibroyeur

Le sanibroyeur est un équipement sanitaire qui vient avec une pompe. L’installation d’un sanibroyeur fait intervenir des branchements électriques. De plus, il faut prévoir des évacuations. Il s’agit d’une installation qui peut se faire soi-même. Toutefois, pour éviter de mauvaises surprises mieux vaut confier ce travail à un professionnel. Il sera en mesure d’effectuer les raccordements ainsi que les branchements nécessaires dans les meilleures conditions : de manière efficace et sécurisée. En termes de branchement et d’évacuation, l’installation d’un sanibroyeur peut se faire sans complication en respectant quelques caractéristiques importantes.

Meilleure vente No. 1
SFA Sanibroyeur Plus Silence Broyeur avec grande cuve pour évacuer WC/salle de bain 400 W
  • SANIBROYEUR Plus est le broyeur idéal pour évacuer les eaux de WC, lavabo, douche, bidet
  • Technologie SILENCE
  • Puissant, silencieux et réduit les vibrations
  • Evacuation à l'horizontale jusqu'à 50m ou à la verticale jusqu'à 5m
  • Connexion du SANIALARM (en option)
Meilleure vente No. 2
Aquamatix Silencio 2 Broyeur Sanitaire pour l'évacuation Des Eaux Usées, Douche, Lavabo, Machine A Laver, Lave-Vaisselle
  • Broyeur sanitaire silencieux
  • Deux entrées latérales
  • Décharge jusqu'à 80 m horizontalement, 8 m verticalement
  • Maintenance aisée via le panneau d'accès au service
  • Filtre à charbon intégré
Meilleure vente No. 3
Broyeur sanitaire WC pompe de relevage 600 W silencieux compact 4 colliers serrage + 4 embouts blanc
42 avis
Broyeur sanitaire WC pompe de relevage 600 W silencieux compact 4 colliers serrage + 4 embouts blanc
  • Possibilité de raccorder tout type d'installation sanitaire type WC, lavabo, baignoire, douche, évier, etc...
  • Broyeur au fonctionnement silencieux pour votre plus grand confort d'utilisation au quotidien
  • Puissance moteur de 600 W pour un usage pérenne en toute efficacité
  • 4 embouts fournis : 1 pour votre toilette (diamètre 100mm), 2 pour les tuyaux d'entrées (diamètres 32 et 40 mm), 1 pour le tuyau de sortie (diamètre 22 ou 32 mm) + 4 colliers de serrage
  • Système automatique d'évacuation de l'eau avec clapet anti-retour

Branchement sanibroyeur, les conditions à respecter pour le branchement électrique :

Avant de procéder à l’installation d’un sanibroyeur, notamment de procéder au branchement ainsi qu’à la mise en place des évacuations, il est impératif de connaitre les conditions d’installation. D’abord, vous devez impérativement prévoir une alimentation électrique qui est faite dans le respect des normes non loin de la cuvette des toilettes. Cette alimentation doit être bien protégée pour éviter toutes sortes de dégâts. Au cas où l’appareil doit être posé dans une salle de bain, la prise électrique doit être dans la zone qui est hors volume de la salle de bain. De cette manière, elle sera protégée contre les projections d’eau. Vous devez aussi garder en tête que le sanibroyeur plutôt une solution d’appoint mais pas une solution principale. En cas de panne de courant électrique, vous ne pourriez pas utiliser vos toilettes.

BRANCHEMENT SANIBROYEUR, ce qu’il faut savoir pour les EVACUATIONs D’EAUX : 

Il est d’abord essentiel de préciser que dans le cas où vous habitez dans un appartement en copropriété, vous devez au préalable, demandez les informations nécessaires auprès de la copropriété en ce qui concerne les restrictions éventuelles régissant l’utilisation du sanibroyeur. En termes d’évacuations d’eaux usées, il existe deux types de canalisations. Le premier type, les Eaux Usées (E.U), évacuent les eaux grises qui ne sont pas très sales. Ce sont les eaux issues du lavabo, de la cabine de douche, de l’évier ou encore du lave-vaisselle. Puis, il y a les Eaux Vannes (E.V). Elles sont expulsées par les évacuations des toilettes. Vous pouvez raccorder des eaux usées sur des eaux vannes. Par ailleurs, vous n’avez pas le droit de réaliser un raccordement des eaux vannes sur des eaux usées. Dans le cas où la douche est située dans un sous- sol, il s’agit d’un relevage afin de se raccorder sur une canalisation qui est placée plus haut. Pour cela, vous devez avoir un claper anti-retour en sortie de la pompe. Ainsi, il n’y a aucun risque que les eaux évacuées, reviennent dans la pompe.

Identification des raccordements d’un sanibroyeur

En installation, il ne faut pas négliger les raccordements. En effet, sur un sanibroyeur, on peut trouver plusieurs points de raccordement. En général, il y a un raccordement de gros diamètre, au milieu de la pompe. Celui-ci est destiné à le brancher sur la cuvette d’une toilette. C’est sur point, que la pipe d’évacuation du WC est raccordée d’habitude. De chaque côté de la pompe se trouve des raccordements de petit diamètre. Ils permettent de brancher d’autres appareils sanitaires comme la douche ou le lavabo. Un dernier raccordement est repéré sur le dessus de la pompe. C’est l’évacuation du sanibroyeur. Vous n’êtes certainement pas obligé d’utiliser tous les points de raccordement. Cela dépend de vos besoins. Vous pouvez ainsi configurer la pompe à votre guise. Cette dernière vient avec un jeu de bouchons et de colliers à visser. Pour les raccordements dont vous n’aurez pas besoin, insérez un bouchon dans chacun d’eux.

Les tuyaux d’évacuation nécessaires pour un sanibroyeur

avis achat sanibroyeur SFA 0015

Afin de pouvoir mettre en place l’évacuation d’un WC, il est nécessaire d’avoir une bonne dimension en ce qui concerne le tuyau d’alimentation. L’idéal est d’avoir une dimension de 50 m à l’horizontale et 7 m à la verticale. En effet, il est possible que les eaux usées atteignent ses distances au moment de l’évacuation. En général, le tuyau d’évacuation est disponible en tuyau PVC. Il se pose derrière un WC standard et est doté d’une sortie horizontale. Les diamètres des tuyaux sont variables. Ils peuvent varier de 22 à 28 mm. Ce diamètre varie généralement selon le modèle de sanibroyeur. L’évacuation d’un sanibroyeur n’est pas très exigeante. Un canal d’évacuation de faible diamètre peut parfaitement convenir. C’est d’ailleurs l’un des principaux atouts que présente l’utilisation de cet appareil sanitaire. Aussi, vous pouvez raccordé votre WC broyeur avec des réseaux d’évacuation à faible pente.

Raccordement du toilette au sanibroyeur

Vous devez commencer par raccorder l’évacuation du WC, en introduisant l’évacuation de votre toilette dans le trou qui la correspond sur le broyeur. Vous devez ensuite bien serrer le collier métallique afin que le caoutchouc puisse offrir une liaison parfaite avec l’appareil. Le WC à poser présente un diamètre assez gros. Il se peut que vous aurez un peu de mal à glisser le caoutchouc. Pour faciliter l’emboîtement, vous pouvez faire appel à un lubrifiant compatible avec le caoutchouc. Une fois que vous ayez mis l’ensemble à la position que vous voulez, fixez l’ensemble à l’aide des vis et des chenilles qui sont adaptées au support.

Puis, passez à la pose de la canalisation d’évacuation du sanibroyeur avec des canalisations en PVC ainsi que des raccords de plomberie (coudes, raccords, colliers, colle PVC, etc.). En attendant que la colle soit sèche, vous pouvez raccorder l’arrivée d’eau sur le WC puis le remplir.

Bref, vous ne procédez au branchement électrique qu’après avoir installé les tuyaux d’évacuation. Vous avez le choix entre le brancher sur une prise électrique ou à une boite de dérivation. Le choix se fait en fonction de la configuration de votre appareil. Dans le cas où vous devez intervenir sur le réseau électrique, n’oubliez pas de couper l’électricité au compteur. Afin de vous assurer que le broyeur évacue correctement l’eau, faites couler de l’eau dans votre WC. Faites ensuite, passer votre doigt sur chaque jonction de raccordement pour les bouchons sur la pompe, ainsi que sur les PVC sur la liaison entre la pompe et l’appareil. C’est une manière de vérifier qu’il n’y a pas de suintement.

Laisser un commentaire