WC sanibroyeur

Les 5 meilleurs WC sanibroyeurs

Qu’est ce qu’un WC sanibroyeur ?

Le WC sanibroyeur est un équipement sanitaire ressemblant beaucoup à un WC classique. Le sanibroyeur est conçu pour être installé sur des parties d’un local qui n’était pas, à la base, prévu à cet effet. L’idée initiale part du principe que les tuyaux de canalisation du réseau d’évacuation d’eau étaient trop étroits et ne permettaient pas l’installation d’une cuvette normale. Ainsi un système de traitement des eaux par dégradation (broyage) a été créé par la marque SFA. Un équipement pratique, pas très couteux pour son installation, ne nécessitant pas de gros travaux.

Pourquoi opter pour un WC sanibroyeur ?

Le WC sanibroyeur est proposé pour les locaux en rénovation, notamment dans les locaux ne disposant pas d’espace suffisant pour des toilettes classiques. L’un des avantages d’un WC sanibroyeur sera sa facilité d’installation, le nombre d’éléments requis. Un accès au secteur et au système de canalisation suffisent pour les modèles de base. Il est possible d’installer un sanibroyeur dans une cave, sous un escalier, au grenier, par exemple. La pose d’un WC sanibroyeur peut se faire sans l’intervention d’un spécialiste. Cependant, quelques points devront être à considérer. Premièrement, le choix du type de WC à poser, mural ou au sol ; le nombre d’entrées, c’est-à-dire, le nombre de connections prévues avec d’autres équipements. Le choix de l’endroit où le sanibroyeur devra être installé, la distance entre le réseau de canalisation, un point est également à respecter : la pente de 2 %.

 

Entretenir un WC sanibroyeur est-il coûteux ? Chronophage ?

En général un WC sanibroyeur ne nécessite pas de soins particuliers concernant la maintenance. En effet les gestes habituels sont suffisants : éviter de jeter des déchets autres que du papier hygiénique afin de prévenir un encrassement des lames ou du moteur. Le détartrage se fait en tout gros une fois par semaine, le calcaire restant toujours un des ennemis de tout ce qui est plomberie. Des produits d’entretient sont accessibles auprès des grossistes en sanitaires ou auprès des revendeurs locaux.

 

Comment installer un WC sanibroyeur ? Comment bien choisir le bon modèle ?

installer un sanibroyeur

Les WC sanibroyeur sont utilisés la plupart du temps dans les bâtiments anciens, les locaux aménagés et mis à louer pour étudiants, que ce soit des petits studios, des caves, des greniers, et d’autres endroits où il est impossible d’installer des cuvettes classiques. Cela dit, l’installation des sanibroyeurs nécessite une autorisation auprès des propriétaires car l’appareil peut parfois causer des désagréments en cas de cohabitation ou d’habitation collective.

On distingue deux principaux types de WC sanibroyeurs par leur mode de fixation : fixation derrière la cuvette fixée au sol, et la fixation derrière la cuvette suspendue. Le diamètre du tuyau de refoulement joue également dans le choix d’un sanibroyeur, ainsi que la capacité de rejet.

Au niveau caractéristiques techniques, les dimensions tournent autour de 50 cm de hauteur pour les cuvettes au sol. La puissance moyenne des moteur se situe entre 400 et 600 W (certains modèles font parfois jusqu’à 1000 W), la consommation maximale d’eau est ne dépasse pas 6 l, le débit de refoulement tourne autour de 80 l/min. Les WC sanibroyeurs notamment les modèles SFA sont légers (45 kg en général).

Le côté esthétique joue également un rôle dans le choix des appareils. En effet, certains modèles présentent déjà des aspects qui pourront éviter au futur utilisateur de remplacer ou de poser un nouveau carrelage, mural ou le revêtement des sols.

La plupart des utilisateurs de WC sanibroyeurs ont effectué eux-mêmes l’installation de leur équipement, d’autres modèles quant à eux, plus complexes seront susceptibles de nécessiter l’intervention d’un professionnel (plombier ou électricien).

Les modèles suspendus sont les plus conseillés, par rapport à un gain d’espace et vis-à-vis de la facilité de nettoyage du sol.

Peut-on aussi effectuer soi-même la maintenance de son WC sanibroyeur ?

Le remplacement des pièces est facilité pour les WC sanibroyeurs. Sur la majorité des modèles, un accès direct au panier est mis en place, il ne sera pas nécessaire de démonter entièrement l’appareil ni de le détacher de son support. Et encore là, les travaux peuvent se réaliser simplement par soi-même, sauf pour des cas rares où l’intervention d’un professionnel est nécessaire. Les fournisseurs et revendeurs sont pour la plupart agréés par les fabricants. Les interventions sont couvertes par la garantie qui peut aller jusqu’à 5 ans, pour certains appareils.

L’entretien du WC sanibroyeur est assez simple, comme mentionné un plus tôt : le détartrage hebdomadaire pour bien assurer une longévité des lames, l’utilisation de produits spéciaux pour sanibroyeur (produit liquide proposé soit par la marque, soit par le fournisseur).

Au niveau des réparations ? Comment réagir face aux incidents ?

Les problèmes les plus fréquemment rencontrés concernent le moteur ou le conduit de refoulement. On peut également avoir des cas où par une fixation trop proche du mur, le moteur du WC sanibroyeur émet plus de bruit, ce qui peut causer des désagréments au niveau collectif. Les notices d’installation fournies par les distributeurs contiennent des plans et conseils sur la pose des appareils. Il est aussi conseillé d’avoir l’avis d’un professionnel ou d’un représentant de la marque, même si l’installation n’aura pas besoin de l’intervention d’un professionnel.

Concernant le dépannage, il peut soit être couvert par la garantie si les conditions sont bien remplies ou sinon il faudra prendre contact avec un intervenant extérieur. Dans ce cas, les travaux peuvent aller de 300 à 400 €.

WC sanibroyeur : En bref

Les WC avec broyeurs sont donc adaptés à des modestes portefeuilles, ou à des usagers désireux de faire des économies, tant sur les travaux, tant sur la consommation énergétique et en eau (le calcul se fait assez simplement, la consommation de l’appareil et le nombre d’utilisateurs prévus). Bien que les fournisseurs soient nombreux, il reste toujours recommandé de prendre contact avec soit un expert représentant la marque ou contacter directement un conseiller au niveau du fabricant.